Haut pays Niçois

Les vallées nombreuses et étroites se succèdent et ne se ressemblent pas : paysages lunaires, forêts de résineux, versants abrupts sculptés de multitudes terrasses, témoins silencieux des cultures passées (et renaissantes ?) de châtaigniers, d’oliviers ou de céréales.
L’agriculture y est familiale, l’élevage domine. La faune sauvage est remarquable (chamois, mouflons…). Les villages perchés aux couleurs vives recèlent des trésors de retables gothiques et Renaissance ; et rappellent la proximité spatiale et temporelle de l’Italie.


 
     
 Fabrication de Tome    

     Vallée de Jalorgues